Comment réussir son investissement locatif à Paris ?

C’est le bon moment pour investir dans l’immobilier à Paris, les taux d’intérêts sont au plus bas, les prix sont stables et c’est un placement qui a l’avantage d’être sûr et rentable (surtout en comparaison des taux de rendement de la plupart des assurances-vie ou livrets).
Mais c’est également un investissement qui doit être mûrement réfléchi.

Les clés pour réussir son investissement immobilier locatif à Paris.

1-DÉFINIR CLAIREMENT SES OBJECTIFS
Investissement à court terme : Constituer un capital à court terme. Cet investissement s’adresse plutôt aux primo-accédants qui envisagent de revendre dans les 5 ans pour acheter plus grand.
Investissement à long terme : Planifier et sécuriser votre avenir (retraite, …) ainsi que celui de vos enfants (héritage, …).
Investissement en location saisonnière : Augmenter vos revenus mensuels sur du court terme.
Défiscalisation : Investir afin de vous créer un patrimoine immobilier à moyen terme tout en diminuant vos impôts.

2-CHOISIR L’EMPLACEMENT EN FONCTION DE L’OBJECTIF

Investissement à court terme : Votre horizon d’investissement est d’environ 5 ans. Il faut donc miser sur un quartier en devenir avec un potentiel de plus-value important. N’oubliez pas que vous devrez amortir les frais de notaire (environ 7%) et les travaux que vous aurez réalisés en seulement 5 ans. Ce qui est un vrai challenge dans un marché immobilier plutôt stable.
En misant sur un quartier en devenir, votre investissement sera donc plus risqué, mais potentiellement plus rémunérateur.
Investissement à long terme : Pour ce type d’investissement, vous recherchez un placement sécurisé. Nous vous conseillons donc d’investir dans une valeur sûre. Choisissez un quartier bien établi et reconnu. Certes ce type d’emplacement est généralement plus cher au m² (avec un rentabilité et un potentiel de plus-value moins important), mais il ne présente pas de risques sur un horizon à long terme.
Investissement en location saisonnière : Lorsque l’on souhaite effectuer de la location saisonnière, l’emplacement est primordial. Afin d’assurer un bon taux d’occupation de votre appartement, il faut choisir un emplacement qui attire les touristes. Cibler les 8 premiers arrondissements ou quelques emplacements très spécifiques (Montmartre, canal Saint Martin …).
Pour rappel, si un propriétaire parisien peut louer en toute légalité sa résidence principale en son absence, il n’en va pas de même pour les résidences secondaires. Pour proposer ce type de logement à des touristes pour de courts séjours, il faut en effet effectuer un changement d’usage des lieux avec une compensation financière à la clé.
Défiscalisation : Le taux d’occupation est le critère le plus important pour ce type d’investissement. Choisissez un emplacement où la demande locative est élevée (proximité d’université, école …).

3-DÉFINIR L’ASPECT FINANCIER

 La dimension financière d’un investissement immobilier est également primordiale.

Effort d’épargne : Calculer avec soin l’effort d’épargne que vous êtes prêt à supporter pour ce projet. N’oubliez pas de prendre en compte les impôts, charges de copropriété, assurances …
Type de crédit : En fonction de vos objectifs (déficit foncier, effort d’épargne …), vous pourrez choisir le crédit immobilier le plus adapté à votre situation : durée, taux, mensualité …
Type de bail : Le bail que vous proposerez à vos locataires doit également être pris en compte dans l’élaboration de votre projet. Un bail meublé n’a qu’une durée de 1 an mais peut être plus avantageux fiscalement.
Pour louer en bail meublé il faut : un couchage (lit ou canapé) avec une couette ou une couverture, une table, des chaises, un placard de rangement, des luminaires. Pour les pièces destinées au repos, un dispositif d’occultation des fenêtres doit être installé (volets, rideaux, stores…). Au-delà de ce mobilier de base, le logement doit également contenir le matériel nécessaire à la vie courante. La cuisine doit comporter l’électroménager nécessaire à la préparation des repas (plaque de cuisson ou cuisinière et réfrigérateur), ainsi que les ustensiles de cuisine (casseroles, poêles), mais aussi la vaisselle permettant de prendre les repas (assiettes, couverts, verres, etc.). Il s’agit d’éléments dont le locataire ne peut pas se passer.
Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) ou Loueur Meublé Professionnel (LMP) : En fonction des revenus locatifs tirés de votre investissement immobilier, vous pourrez opter pour le régime LMNP ou LMP.

Un investissement locatif demande un grande préparation et nécessite l’intervention de plusieurs acteurs :
– Conseiller en gestion de patrimoine pour l’aspect fiscal
– Courtier immobilier pour le crédit immobilier
– Chasseur appartement pour la recherche de l’appartement
– Notaires pour les conditions juridiques

ARFIM – Chasseur d’appartement à Paris, vous facilite la tâche avec une offre dédiée à l’investissement immobilier locatif. Alors n’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet d’investissement immobilier à Paris !

Pour en savoir plus sur le métier de chasseur immobilier Paris.

Pour en savoir plus sur la recherche d’appartement par surface.

Pour en savoir plus sur la recherche d’appartement par arrondissement.

Pour en savoir plus sur la recherche d’appartement par type de bien.

Les conseils d'un chasseur d'appartement à Paris